NOUVELLES
07/03/2014 01:59 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

L'Egypte salue la décision de Ryad de classer "terroristes" les Frères musulmans

L'Egypte a salué vendredi la décision de l'Arabie saoudite de classer les Frères musulmans comme "organisation terroriste", appelant les autres pays arabes à faire de même.

Les autorités égyptiennes, installées par l'armée après la destitution du président Mohammed Morsi issu des Frères musulmans, avaient elles-mêmes en décembre déclaré "organisation terroriste" cette confrérie en lui faisant porter la responsabilité d'un attentat meurtrier contre la police pourtant revendiqué par un groupe jihadiste.

Le royaume saoudien a salué le renversement de M. Morsi et a apporté son appui aux militaires.

"Nous nous félicitons de la décision saoudienne, qui témoigne de l'importante coopération et de la profonde solidarité entre les deux pays", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère égyptien des Affaires étrangères, Badr Abdelatty.

Il a dit souhaiter que les "autres pays ayant signé le traité de lutte antiterroriste de la Ligue arabe en 1998 suivent l'exemple saoudien et tiennent leurs engagements".

Les Frères musulmans sont présents dans la plupart des pays arabes.

Pour sa part, la confrérie égyptienne des Frères musulmans a fait part, dans un communiqué, de sa "surprise" et de sa "peine" après l'annonce saoudienne.

"Cette nouvelle position adoptée par le royaume contraste totalement avec l'historique de sa relation avec la confrérie", ont regretté les Frères musulmans égyptiens.

"L'Histoire a toujours montré que la confrérie a été un leader dans la diffusion de la véritable pensée islamique, sans extrémisme, et plusieurs dignitaires religieux en Arabie peuvent en attester", ont-ils ajouté.

tgg/tp/fcc