Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Canada expulse neuf militaires russes

Le gouvernement canadien somme neuf militaires russes de quitter son territoire d'ici la fin de la journée en raison des tensions générées par l'occupation russe de la Crimée.

Selon CBC News, qui cite des sources gouvernementales, ces soldats russes ont reçu l'ordre de quitter le Canada après la décision du gouvernement Harper de suspendre toutes activités militaires conjointes avec la Russie.

Les neuf militaires russes visés par cette expulsion se trouvent au Nouveau-Brunswick et au Québec. Six d'entre eux sont à la Garnison de Saint-Jean, un à Gatineau et deux sont à la base de Gagetown (N.-B.).

Notons que le gouvernement Harper a rappelé son ambassadeur à Moscou, en Russie pour protester contre l'occupation de la Crimée par des forces russes.

L'ambassadeur de Russie, Georgiy Mamedov, demeure à Ottawa.

Outre ces mesures diplomatiques et militaires, le gouvernement canadien prévoit aussi suspendre la participation du Canada à la Commission économique intergouvernementale Canada-Russie. Une initiative mise sur pied pour promouvoir les relations économiques entre les deux pays.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.