POLITIQUE
07/03/2014 01:32 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

Hausse des tarifs d'électricité : Pauline Marois voit le bon côté des choses

CP

Réagissant à la décision de la Régie de l'énergie d'autoriser une hausse des tarifs d'électricité de 4,3 %, Pauline Marois a souligné l'« aspect positif pour les consommateurs qui vont payer moins pour leur énergie que ce que souhaitait Hydro-Québec ». La société d'État réclamait une augmentation de 5,8 %.

Quant aux pertes de revenus, la chef péquiste affirme qu'elles seront en partie compensées par les températures polaires des derniers mois.

« L'hiver ayant été très froid, il y a plus de vente vers l'extérieur et une consommation un peu plus grande. Il y a déjà une certaine compensation qu'on va chercher là, donc l'écart ne sera pas très grand pour les revenus d'Hydro-Québec », dit la chef péquiste.

Néanmoins, le budget de Nicolas Marceau qui comptait sur cette entrée d'argent sera amputé de « quelques dizaines de millions » de dollars, reconnaît Mme Marois. Elle n'a pas voulu dire comment Hydro-Québec compensera ce manque.

Elle a en a profité pour rappeler que les libéraux prévoyaient en 2012, dans le dernier budget de Raymond Bachand, des hausses équivalentes à 20 % entre 2014 et 2018. La Coalition avenir Québec appuyait alors cette proposition.

La CAQ promet une hausse calquée sur l'indexation

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, semble toutefois avoir changé son fusil d'épaule. Il a promis vendredi de mettre fin aux hausses des tarifs au-delà de l'inflation si la CAQ forme le prochain gouvernement. La hausse des tarifs d'électricité serait limitée à 2,2 % au 1er avril prochain, au lieu des 4,3 % autorisés jeudi par la Régie de l'énergie.

Le chef du Parti libéral, Philippe Couillard, a aussi réclamé le mois dernier que le gouvernement limite la hausse des tarifs d'Hydro-Québec au taux d'inflation.

> Élections 2014: toutes les nouvelles et les blogues du HuffPost sur la campagne

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

La campagne électorale en images