NOUVELLES
07/03/2014 06:16 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

Espagne: les prix des logements ont continué de fondre fin 2013

Les prix des logements en Espagne ont encore baissé au quatrième trimestre 2013, de 7,8% en rythme annuel, poursuivant une tendance de recul ininterrompu depuis 2008, quand la bulle immobilière a explosé, selon les statistiques officielles publiées vendredi.

Le rythme de baisse est toutefois moindre que les années précédentes: sur le même trimestre de 2012, ils avaient fondu de 12,8%, et sur la même période de 2011, ils avaient chuté de 11,2%, selon les chiffres de l'Institut national de la statistique (Ine).

Il est aussi plus faible qu'au troisième (-7,9%), deuxième (-12,1%) et premier (-14,3%) trimestres 2013.

En rythme annuel, les prix des logements en Espagne n'ont cessé de reculer depuis le deuxième trimestre 2008, et ils accumulent une baisse de 37% depuis le pic atteint au troisième trimestre 2007.

La quatrième économie de la zone euro, dont la croissance a longtemps été portée par le boom de la construction, a été fortement fragilisée quand cette bulle a éclaté, de même que son secteur bancaire.

Ce dernier a d'ailleurs dû demander une aide européenne de plus de 40 milliards d'euros, ce qui lui a permis de s'assainir, mais les risques demeurent: alors que l'activité immobilière reste sinistrée, les créances douteuses ont atteint fin 2013 leur plus haut niveau en cinquante ans, à 13,6%.

Le pays semble lui avoir retrouvé les faveurs des marchés et vient de sortir de deux ans de récession, mais son taux de chômage reste à un niveau record (26,03%) et sa croissance très faible (0,2% au dernier trimestre 2013).

ka/sg/abk