Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Élections 2014: Combien y aura-t-il de fonctionnaires dans quatre ans?

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, déplore le fait que la fonction publique va continuer de s'accroître au cours des prochaines années et s'engage à réduire la taille de l'État pour financer ses promesses électorales. De son côté, le gouvernement Marois soutient que rien ne laisse entrevoir que le nombre d'employés de la fonction publique va progresser. Qui dit vrai?

Une épreuve des faits de Jean-Philippe Robillard

« Il y a 10 ans, le Québec comptait dans la grande fonction publique 500 000 employés. Aujourd'hui, il y en a 570 000. Et, actuellement, dans les projections du gouvernement, on prévoit qu'au cours des quatre prochaines années, on va en rajouter 35 000 », soutient François Legault.

Le ministre des Finances, Nicolas Marceau, affirme pourtant le contraire. « Dans le budget 2014-2015 que j'ai déposé, il n'y a aucune embauche de prévue, de budgétée, pour les cinq prochaines années », explique-t-il.

Vérification faite, tout porte à croire que le nombre de fonctionnaires québécois va continuer d'augmenter si la tendance des dernières années se poursuit, même si le Conseil du trésor exerce un contrôle serré.

Les effectifs du secteur public québécois ont augmenté d'environ 6000 personnes par année de 2008 à 2012, selon les données les plus récentes que nous possédons.

Selon nos calculs, il est donc possible, comme le prétend la CAQ, que 35 000 fonctionnaires s'ajoutent au cours des quatre prochaines années, surtout si on inclut les sociétés d'État comme Loto-Québec ou Hydro-Québec.

Mais le défi est grand pour la Coalition avenir Québec de François Legault, puisqu'au cours des dernières années, le nombre de fonctionnaires n'a jamais cessé d'augmenter.

INOLTRE SU HUFFPOST

La campagne électorale en images

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.