NOUVELLES
07/03/2014 06:17 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

Citations de la journée de vendredi dans la campagne électorale

Voici quelques-unes des meilleures citations de la journée de vendredi dans la campagne électorale au Québec:

-----

«Nous pensons qu'il est important à ce moment-ci qu'on refasse le point sur l'avenir du Québec. Il y aura un livre blanc sur l'avenir du Québec, chacun pourra exprimer son point de vue sur ce livre blanc, il y aura des consultations et cela s'arrête là. Nous ne sommes pas dans une élection où nous décidons du moyen que nous allons prendre pour éventuellement choisir la souveraineté.» - la chef péquiste Pauline Marois, qui n'a pas voulu lever le voile sur ses visées référendaires, se limitant à dire que la «seule assurance» est qu'il y aura un livre blanc sur l'avenir du Québec si elle obtient un nouveau mandat.

-----

«Toute conversation sur un autre sujet constitutionnel (comme la réforme du Sénat) ne saurait accueillir notre participation sans que la question de notre province ne soit traitée.» - le chef libéral Philippe Couillard, qui dit vouloir entreprendre des démarches auprès des autres provinces et des politiciens fédéraux pour que le caractère spécifique de la nation québécoise soit reconnu dans la Constitution canadienne.

-----

«Les propos de Mme Mailloux, si ce n'était pas si triste, on pourrait se bidonner, mais c'est triste. Je demande des excuses. Ça montre que Mme Marois tente de parler de la charte par tous les moyens possibles. Il y a beaucoup de Québécois circoncis et je ne crois pas que ça soit un problème.» - le chef caquiste François Legault, à propos de la candidate péquiste Louise Mailloux, une tenante de la laïcité qui a déjà écrit que le baptême et la circoncision constituent «un viol».