NOUVELLES
07/03/2014 12:20 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

C1 - Manchester City: Pellegrini estime ne pas mériter sa suspension

L'entraîneur de Manchester City Manuel Pellegrini a estimé vendredi ne pas "mériter" les trois matches de suspension, dont un avec sursis, infligés par l'UEFA pour avoir critiqué l'arbitre du 8e de finale aller de Ligue des champions contre Barcelone.

"Je ne pense pas que cela méritait deux ou trois matches, a déclaré le technicien chilien. J'ai dit deux jours après le match que j'avais employé la mauvaise manière, mais je continue de penser que c'était un mauvais jour (pour l'arbitre, ndlr), qu'il n'y avait pas penalty et que cela a décidé du sort du match. Mais je ne veux pas aller plus loin et s'ils décident que cela vaut une punition, je verrai ce que je fais dans le futur".

Pellegrini ne sera pas ainsi sur le banc pour le match retour le 12 mars à Barcelone.

L'instance disciplinaire de l'UEFA a sanctionné l'entraîneur chilien pour les propos qu'il avait tenus dans des interviews à la suite de la défaite 2 à 0 de son équipe et la "violation des règles générales de bonne conduite".

Pellegrini avait notamment vivement contesté la décision de Jonas Eriksson d'accorder un penalty au Barça, jugeant que la faute commise sur Messi par son joueur Demichelis avait commencé à l'extérieur de la surface. Il avait aussi estimé qu'au départ de l'action, une faute avait été commise contre l'ailier de City, Jesus Navas.

Après la rencontre, l'entraîneur de City avait également accusé M. Eriksson de "ne pas être impartial" et même assuré qu'il aurait mieux valu nommer un arbitre d'un championnat plus important que celui de Suède.

Pellegrini était revenu, trois jours plus tard, sur ses propos en s'excusant.

cd/bm