Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Après avoir tué Reeva, Pistorius dit à la sécurité: "tout va bien"

Un garde de sécurité travaillant dans la résidence où habitait le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a raconté vendredi que celui-ci lui avait assuré que "tout (allait) bien" juste après avoir tué son amie Reeva Steenkamp en février 2013.

"J'ai parlé (au téléphone) avec M. Pistorius, et il m'a dit +Sécurité, tout va bien+", a témoigné Pieter Baba au cinquième jour du procès de l'athlète devant un tribunal de Pretoria. "C'est alors que j'ai réalisé que M. Pistorius pleurait", a-t-il ajouté.

Alerté par des voisins qui avaient entendu des coups de feu, M. Baba avait appelé Oscar Pistorius pour savoir ce qui se passait dans sa maison d'un lotissement fortifié de la banlieue de Pretoria.

Peu après, "M. Pistorius m'a rappelé, il a juste commencé à pleurer au téléphone. Peut-être qu'il ne réalisait pas qu'il m'appelait", a-t-il ajouté devant le tribunal.

Le responsable de la résidence est alors arrivé, et Pieter Baba s'est rendu lui aussi chez Oscar Pistorius, qu'il a vu sortir portant le corps de sa victime.

"Je l'ai regardé, choqué qu'il m'ait dit que tout allait bien, alors que je le voyais porter Reeva", a-t-il témoigné.

liu/cpb/hm

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.