NOUVELLES
06/03/2014 06:22 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Washington parie sur le dialogue et les affaires avec l'Inde

Les Etats-Unis et l'Inde doivent se concentrer sur le dialogue et les affaires pour relancer leurs relations, affectées par un différend sur le traitement d'une diplomate indienne en décembre, a déclaré jeudi un haut responsable américain en viste à New Delhi.

L'arrestation et la fouille au corps en décembre à New York d'une diplomate indienne, soupçonnée d'avoir menti dans la déclaration de visa de son employée de maison, ont déclenché le courroux de New Delhi. Les relations entre les deux pays, qui se considèrent pourtant comme "partenaires stratégiques", ont subi un net refroidissement.

Nisha Desai Biswal, secrétaire d'Etat adjointe chargé des affaires de l'Asie centrale et du Sud, était jeudi la première responsable américaine en visite en Inde depuis ce différend. Elle a reconnu des divergences mais a estimé qu'il était dans l'intérêt des deux pays de les surmonter.

"Nous faisons face à ces inquiétudes, comme doivent le faire de bons partenaires. La solution est dans le dialogue et les affaires" ("talk and trade").

La bureaucratie, le manque de transparence de la législation fiscale et le manque de protection de la propriété intellectuelle sont les freins principaux au développement de l'investissement, a-t-elle estimé.

L'Inde n'est classée qu'au 134e rang sur 189 des pays pour l'accueil et le lancement de nouvelles activités, a relevé la diplomate.

Les échanges entre les deux pays s'élèvent à 100 milliards de dollars par an mais les deux partenaires veulent multiplier par cinq ce chiffre d'ici à dix ans.

pr/adp/ef/jh