NOUVELLES
06/03/2014 05:10 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Une femme enceinte accusée de violence conjugale

À Lévis, une femme enceinte de quatre mois fait face à des accusations pour des actes violents envers son ex-conjoint et leur enfant d'un an et demi.

Elle est accusée de voies de fait et de voies de fait armées contre son ex-conjoint, et de menaces de mort contre son ex-conjoint et l'enfant.

Alors qu'elle vivait encore avec lui, la femme aurait frappé l'homme à coups de ciseau, de guitare et de spatule. Elle l'aurait aussi mordu et griffé à plusieurs reprises.

La suspecte, qu'on ne peut identifier pour protéger l'identité du garçon, aurait commencé à menacer son enfant et à s'en prendre à lui alors qu'il n'avait que cinq mois.

Le père tenait un registre des événements. Il a finalement décidé de porter plainte à la police de Lévis le mois dernier.

Selon les actes d'accusation, les premiers gestes seraient survenus à l'été 2011 et auraient pris fin le mois dernier.

La suspecte de 30 ans est détenue. Elle a éclaté en sanglots lorsque le procureur de la Couronne a annoncé à la cour qu'il s'opposait à sa remise en liberté.

La femme n'a pas d'antécédents judiciaires. Elle reviendra devant le tribunal lundi pour son enquête sur remise en liberté.

Son avocat a demandé que le service de détention lui porte une attention particulière puisqu'elle est enceinte de quelques mois.

D'après les informations de Yannick Bergeron