NOUVELLES
06/03/2014 04:43 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Recouvrement de l'autoroute Ville-Marie : pas une priorité, dit la CAQ

Le recouvrement de l'autoroute Ville-Marie demandée par Denis Coderre n'est pas une priorité pour Montréal, selon la Coalition avenir Québec de François Legault, qui critique même le choix du maire de confier le dossier au chef de l'opposition, Richard Bergeron.

Un texte de François Cormier Twitter Courriel

« Monsieur Bergeron est un excellent urbaniste, mais il n'est pas reconnu pour son réalisme économique. Ce projet va-t-il devenir un éléphant blanc? », demande le candidat caquiste de La Prairie, Stéphane Le Bouyonnec.

Selon lui, le projet du maire Coderre risque de coûter trop cher, surtout s'il se concentre uniquement entre les rues Hôtel-de-Ville et Sanguinet. « Si on fait un parc, il n'y aurait pas un retour du privé. Il faudrait un plan d'affaires et que ce soit justifié sur le plan économique », ajoute Stéphane Le Bouyonnec. « Nous sommes un peu sceptiques », dit-il.

Le PLQ et le PQ ne s'entendent pas sur le projet

Le Parti libéral du Québec s'est rapidement prononcé en faveur de l'idée. « Le recouvrement de l'autoroute va permettre l'arrivée de logements, de commerces, de tours à bureaux. C'est un vrai secteur de développement économique de pointe », estime le candidat libéral de Viau, David Heurtel. « En plus, c'est l'endroit où se trouve le nouveau CHUM », ajoute-t-il.

Le Parti québécois critique cette approche du PLQ. « Moi, je n'en reviens pas que Monsieur Couillard ait donné [son aval] tout de suite sans même savoir à quel montant ça s'élève », déplore le candidat péquiste dans Jonquière, Sylvain Gaudreault. « On ne peut pas dire oui, sans savoir quel est le projet exactement et le montant également », souligne-t-il.

Québec solidaire veut des espaces verts et critique le PQ

Québec solidaire critique le Parti québécois de ne pas aller de l'avant avec ce projet. « On comprend que le Parti québécois veut aller chercher des votes dans les banlieues et qu'il veut distribuer ses millions à ces endroits-là, mais Montréal a des besoins », lance Alexandre Leduc, candidat de Québec solidaire dans Hochelaga-Maisonneuve.

« Nous allons présenter un cadre financier pour montrer qu'il y a de l'argent au Québec », dit-il.

Selon Alexandre Leduc, il serait préférable que des espaces verts recouvrent l'autoroute. « Il y a un gros problème avec les îlots de chaleur. C'est très bétonné partout. En installant des espaces verts, ça va contribuer à avoir de l'air plus intéressant », affirme-t-il.