NOUVELLES
06/03/2014 02:37 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Plus de la moitié des matières résiduelles récupérées à Lévis

Près de 28 000 tonnes de matières compostables et recyclables ont été écartées des sites d'enfouissements à Lévis en 2013. La Ville dresse bilan positif de sa collecte des matières résiduelles à laquelle près de 60 % des citoyens ont participé.

Presque la totalité des bacs bruns inspectés au cours de l'automne ne contenait que des matières acceptées pour le compostage, sans contaminants. Bien que les résultats de participation dans le secteur résidentiel demeurent stables, la Ville se dit satisfaite.

« En 2013, on a augmenté de 1 % à 54 % des matières, alors vous comprendrez qu'on commence à monter, mais de façon moins importante étant donné que la collecte des matières compostables et recyclables est en place et que l'écocentre est déjà ouvert », explique Doris Dumas, coordonnatrice du plan de gestion des matières résiduelles pour la Ville de Lévis.

Afin d'accroître ses résultats, la Ville prévoit concentrer ses efforts vers, notamment, la collecte des matériaux de construction.

Elle souhaite aussi améliorer sa collecte de matières composables auprès des commerçants qui en génèrent beaucoup :« On a fait une expérience avec 20 commerçants, des épiciers, des gens qui travaillent dans l'alimentation et juste cette année, on a récupéré 750 tonnes de déchets. C'est 75 gros camions. On va mettre au point une offensive de ce côté-là pour améliorer notre performance », explique le maire Gilles Lehouillier.

La collecte d'appareil électronique et informatique a aussi connu un vif succès en 2013 à Lévis. Plus de 200 tonnes de matériel pouvant être démantelé, valorisé ou détruit de manière sécuritaire ont été récupérées comparativement à 76 tonnes en 2012.