NOUVELLES
06/03/2014 01:30 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

L'histoire Kovalchuk derrière les Devils

Le directeur général des Devils du New Jersey Lou Lamoriello a maintenant des raisons de sourire. Il verra un choix de premier tour lui revenir après la saga Ilya Kovalchuk d'il y  a quatre ans.

La sanction que la Ligue nationale avait donnée aux Devils pour avoir fait signer un contrat non conforme à Kovalchuk a été réduite.

La LNH a réduit l'amende salée de 3 millions de dollars à 1,5 million de dollars.

En 2010, les dirigeants du circuit Bettman avaient imposé cette amende aux Devils qui perdaient aussi un choix de troisième tour en 2011 et un choix de premier tour à l'un des quatre repêchages suivants.

Les Devils ont eu le loisir de parler au premier tour lors des trois dernières années. Ils auraient dû être privés de leur droit de parole au prochain repêchage, mais la LNH a finalement décidé que l'équipe de Lamoriello pourrait monter sur l'estrade pour choisir le 30e espoir.

Le contrat de Kovalchuk s'étirait jusqu'à la campagne 2024-2025. il avait paraphé une entente de 15 ans d'une valeur de 100 millions de dollars.

L'été dernier, le Russe a toutefois annoncé sa retraite de la grande ligue nord-américaine avant de joindre les rangs de la KHL avec le SKA de Saint-Pétersbourg.