NOUVELLES
06/03/2014 12:04 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Les femmes gagnent toujours moins que les hommes

À l'approche de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, l'Institut de la statistique du Québec dévoile une étude qui démontre que même aux niveaux professionnel et cadre, les femmes continuent d'être moins bien rémunérées que les hommes.

Peu importe le degré de compétences de l'emploi occupé, les travailleuses régulières à temps plein touchent un salaire horaire moyen plus faible que celui des travailleurs, indique-t-on dans la recherche, qui a été dévoilée jeudi.

Par exemple, en gestion, le salaire moyen d'un homme est de 48,49 $ l'heure, alors qu'il est de 44,98 $ l'heure pour une femme, dans les entreprises de 200 employés et plus.

De même, pour un travailleur ayant une formation universitaire, le salaire moyen est de 39,82 $, alors qu'il est de 36,49 $ pour une travailleuse.

L'étude comporte tout de même quelques bonnes nouvelles. Ainsi, bien que les femmes gagnent en moyenne un salaire horaire inférieur de 10 % à celui des hommes, l'écart s'est rétréci au cours des 15 dernières années.

De plus, les Québécoises qui travaillent à temps plein sont moins désavantagées par rapport aux hommes que leurs consoeurs des autres provinces.