NOUVELLES
06/03/2014 07:36 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Le Canada a de grandes ambitions aux Jeux paralympiques

Il y a quatre ans, une équipe de vétérans a mené le Canada à sa meilleure performance aux Jeux paralympiques d'hiver de Vancouver. Cette année, un mélange de jeunesse et d'expérience a de grandes ambitions pour les Jeux de Sotchi.

Le Canada a récolté 19 médailles en 2010, mais le retrait de quelques athlètes signifie que d'autres devront se lever pour combler leur absence.

Le Comité paralympique canadien s'est donné comme objectif de terminer parmi les trois premiers au chapitre des médailles d'or, ce qui a été accompli à Vancouver quand on en a amassé 10. Cela dit, cette performance pourrait être difficile à répéter.

Les Paralympiques de Vancouver ont été l'affaire de la skieuse Lauren Woolstencroft, qui a dominé avec cinq médailles d'or. Elle a pris sa retraite après ces Jeux, tout comme ses coéquipières Viviane Forest (une médaille d'or, trois d'argent, une de bronze) et Karolina Wisniewska (deux de bronze).

« Je crois que le plus gros changement survenu depuis les Jeux de Vancouver, c'est l'arrivée de plusieurs jeunes athlètes qui se sont démarqués, a déclaré le chef de mission, Ozzie Sawicki. L'avantage que nous avons, c'est qu'il y a plusieurs vétérans qui sont en bonne position pour leur montrer le chemin à suivre. »

Parmi ces vétérans, on retrouve le fondeur Brian McKeever, qui a remporté 10 médailles paralympiques, et les skieurs alpins Chris Williamson, Josh Dueck et Kimberly Joines.

On retrouve également l'équipe de curling en fauteuil roulant qui a décroché l'or en 2006 et en 2010, ainsi que la formation de hockey sur luge qui a remporté le tournoi il y a huit ans, mais qui a enregistré une décevante quatrième place à Vancouver.

La nouvelle vedette montante du ski alpin, Mac Marcoux, qui est âgé de seulement 16 ans, fait partie du sang neuf qui a pris la relève dans les 12 derniers mois et qui représente un espoir de médaille lors des Jeux.