NOUVELLES
06/03/2014 12:56 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Irak: au moins 22 morts dans des attaques, série d'explosions à Bagdad

Au moins 22 personnes ont été tuées jeudi en Irak dans des attaques, dont onze dans une série d'explosions à Bagdad, selon des responsables et des médecins.

Dans la capitale, une série de quatre explosions a fait 11 morts et 47 blessés. Les bombes ont visé un café, un marché, un concessionnaire et une rue principale.

Des dizaines de cafés, restaurants et marchés ont déjà été visés par des attentats à travers le pays, où les insurgés n'hésitent plus à frapper d'autres lieux fréquentés comme les stades de football et les mosquées, malgré les efforts des forces de l'ordre.

Plus tôt, une bombe avait explosé dans un café d'une ville proche de Baqouba, à 60 km au nord-est de la capitale, faisant quatre morts et sept blessés.

Une attaque à la voiture piégée près d'un point de contrôle au nord de Bagdad a également fait 2 morts et quinze blessés, et deux autres explosions dans la capitale ont tué une personne.

Bagdad est l'une des villes les plus touchées par les violences, et les attentats y sont quasi-quotidiens.

Mercredi, 21 personnes sont mortes dans des attaques visant Bagdad et ses environs.

Ailleurs dans le pays, à Mossoul (nord), deux policiers ont été abattus.

L'Irak est plongé depuis début 2013 dans une nouvelle spirale de violences, renouant avec les niveaux de 2008, lorsque le pays sortait à peine de deux années d'un conflit confessionnel ayant fait des dizaines de milliers de morts, après l'invasion américaine de 2003.

Depuis le début 2014, plus de 1.800 personnes ont été tuées dans les violences, selon un bilan de l'AFP compilé à partir de sources médicales et des services de sécurité.

str/wd/cbo/hj