NOUVELLES
06/03/2014 09:05 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Attaque à l'acide : la justice russe réduit la peine d'un danseur du Bolchoï

Un tribunal russe a légèrement réduit jeudi en appel la peine d'un danseur du Bolchoï et de ses complices pour l'attaque à l'acide commise en janvier contre le directeur artistique du théâtre le plus prestigieux de Russie.

Le tribunal municipal de Moscou a réduit de six mois la peine de Pavel Dmitritchenko, soliste et militant syndical du Bolchoï, condamné en décembre à six ans de camp à régime sévère, a rapporté l'agence spécialisée Rapsi.

Il avait été reconnu coupable d'avoir commandité l'attaque, commise le 17 janvier au bas de l'immeuble de Sergueï Filine, directeur artistique du Bolchoï.

Le tribunal a aussi réduit de dix à neuf ans de camp la peine de l'exécutant de l'attaque, Iouri Zaroutski. Le chauffeur qui avait mené ce dernier sur les lieux de l'attaque, Andreï Lipatov, purgera pour sa part deux ans contre quatre prévus auparavant.

La justice a également réduit le montant des préjudices à verser à la victime de 500.000 roubles (11.000 euros), à trois millions de roubles (60.500 euros).

M. Dmitritchenko a à plusieurs reprises rejeté l'accusation d'avoir eu l'intention d'infliger des blessures graves à M. Filine, tout en admettant avoir demandé qu'il soit roué de coups, étant en conflit avec ce dernier.

M. Filine, 43 ans, a subi après l'attaque une greffe de la peau et plusieurs opérations des yeux en Allemagne.

L'affaire a révélé au grand jour les rivalités féroces et les pratiques apparemment douteuses en cours dans les coulisses du célèbre théâtre.

edy/bfi/sym