NOUVELLES
05/03/2014 06:58 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Pauline Marois dans Charlesbourg à la veille du déclenchement des élections

La soirée d'investiture du Parti québécois dans la circonscription de Charlesbourg a pris des allures de lancement de campagne électorale, mardi soir. Quelques centaines de militants étaient présents pour accueillir Pauline Marois et sa candidate, Dominique Payette.

Pauline Marois était fière de retrouver à ses côtés la fille de celle qui l'a inspirée à ses débuts en politique. « Dominique, je suis émue que tu aies accepté de te joindre à notre équipe parce qu'il y a de cela plus de 30 ans, une autre femme a fait la même chose que moi, et ma rencontre avec cette personne allait modifier à jamais le cours de mon existence. Il s'agit vous l'aurez compris, de Lise Payette », a dit Pauline Marois.

Lise Payette a été ministre dans le premier gouvernement de René Lévesque en 1976.

Ancienne journaliste à Radio-Canada avant de devenir professeure à l'Université Laval, Dominique Payette est une candidate vedette pour le PQ.

Lors de son discours, Pauline Marois a déclaré que le Parti québécois avait absolument besoin de former un gouvernement majoritaire à l'issue du prochain scrutin, spécialement pour faire adopter son projet de Charte des valeurs.

« Nous ferons adopter une charte qui affirme les valeurs québécoises de l'égalité entre les hommes et les femmes et de laïcité », a lancé Mme Marois.

Charlesbourg pourrait faire l'objet d'une chaude lutte lors des prochaines élections. Le PQ n'a pas réussi à se faire élire dans cette circonscription depuis 2003. Le doyen de la Faculté des sciences sociales de l'Université Laval, François Blais, portera les couleurs du Parti libéral du Québec.

Le PLQ veut reprendre cette circonscription qu'il a perdue en septembre 2012 aux mains de la Coalition avenir Québec.

La caquiste Denise Trudel a recueilli 37 % des voix lors des dernières élections générales.