NOUVELLES
05/03/2014 05:12 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Lois anti-homosexualité: la Suède suspend son aide à l'Ouganda

La Suède a annoncé mercredi la suspension du versement de son aide à l'Ouganda "en raison de la législation anti-homosexualité" promulguée fin février.

"Le gouvernement s'en tient à sa condamnation vigoureuse de la législation ougandaise qui viole les droits fondamentaux des homosexuels, bisexuels et transsexuels", a indiqué dans un communiqué la ministre de la Coopération, Hillevi Engström.

"L'aide suédoise n'est pas inconditionnelle. C'est pourquoi le gouvernement choisit de suspendre les versements d'État à État", a-t-elle ajouté, sans préciser le montant de ces versements.

Le président ougandais Yoweri Museveni a promulgué le 24 février un ensemble de lois qui interdit notamment toute "promotion" de l'homosexualité et rend obligatoire la dénonciation des homosexuels, dans un pays où ils risquaient déjà la prison à vie.

D'autres pays européens, le Danemark, la Norvège et les Pays-Bas, avaient annoncé la suspension de leur aide à l'État ougandais le jour même.

Comme ces pays, la Suède va continuer son aide à des organisations de la société civile. "À travers l'aide suédoise via d'autres canaux, nous voulons soutenir et améliorer la situation des homosexuels, bisexuels et transsexuels", a ajouté Mme Engström.

Stockholm avait versé au total en 2012 quelque 26 millions d'euros d'aide au pays, dont 42% destinés à la promotion de la démocratie, des droits de l'homme et de l'égalité hommes-femmes.

hh/amp/hba