NOUVELLES
05/03/2014 04:53 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

La Bourse de Toronto grimpe tout en gardant un oeil sur l'Ukraine

TORONTO - Les titres du secteur minier ont aidé la Bourse de Toronto à clôturer sur un modeste gain mercredi, les investisseurs continuant à surveiller les tensions entre la Russie et l'Ukraine tout en tenant compte de la publication de données décevantes sur l'emploi dans le secteur privé aux États-Unis.

L'indice composé S&P/TSX a grimpé de 14,31 points pour terminer la journée à 14 304,17 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,51 cent US à 90,6 cents US après que la Banque du Canada eut annoncé qu'elle maintenait son taux d'intérêt directeur à un pour cent.

Les principaux indices boursiers américains ont clôturé sur une note mitigée après que la firme de service de paye ADP eut indiqué que le secteur privé avait créé 139 000 emplois en février, ce qui est moindre que les 160 000 nouveaux emplois attendus par les analystes. Les chiffres officiels du gouvernement américain au sujet du marché de l'emploi pour le mois dernier seront dévoilés vendredi.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a perdu 35,7 points à 16 360,18 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a cédé 0,1 point à 1873,81 points et que l'indice composé du Nasdaq a avancé de 6 points à 4357,97 points.

La séance de mercredi était la deuxième de suite à marquer un certain calme sur les marchés après le tumulte de lundi, attribuable à l'invasion des forces russes de la péninsule ukrainienne de la Crimée. Mais les analystes continuent d'inviter à la prudence puisqu'il y a toujours une grande part d'incertitude dans cette crise et elle pourrait toujours avoir des répercussions sur les marchés.

À Toronto, le secteur des métaux de base a affiché la meilleure progression mercredi, soit 0,83 pour cent, tandis que le cours du cuivre a cédé 1 cent US à 3,21 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York.

Le secteur aurifère a pris environ 0,8 pour cent, le cours du lingot d'or s'étant emparé de 2,40 $ US à 1340,30 $ US l'once à New York.

Le secteur de la finance a aussi soutenu le TSX, avec une croissance de 0,5 pour cent.

Mais l'action de la Banque Laurentienne (TSX:LB) a perdu 58 cents à 45,92 $ après avoir affiché un bénéfice ajusté de 39,3 millions $, ou 1,29 $ par action, pour son premier trimestre, comparativement à un bénéfice de 39,2 millions $, ou 1,30 $ par action, un an plus tôt.

Le secteur de l'énergie a encaissé le recul le plus marqué, soit 0,6 pour cent, le cours du pétrole brut ayant cédé 1,88 $ US à 101,45 $ US le baril à New York.

Par ailleurs, l'éditeur Torstar (TSX:TS.B) a affiché un bénéfice trimestriel relativement stable par rapport à l'an dernier, ainsi que des revenus en baisse de sept pour cent. Sa division des médias a cependant vu ses revenus grimper par rapport au troisième trimestre et son action a bondi de 63 cents, soit 12,5 pour cent, à 5,67 $.