NOUVELLES
05/03/2014 11:52 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

La banque centrale canadienne garde son taux inchangé à 1%

La banque centrale du Canada a annoncé sans surprise mercredi le maintien à 1% de son taux directeur, inchangé depuis septembre 2010, pointant une inflation encore "nettement" sous l'objectif de 2% qu'elle s'est fixé.

L'institution d'Ottawa s'attend à une croissance de 2,5% en 2014, et a relevé "un atterrissage en douceur du marché du logement", alors que beaucoup d'observateurs s'inquiètent d'une bulle spéculative portée par les taux avantageux proposés depuis la dernière crise financière mondiale.

La politique monétaire accommodante restera en l'état car des risques de déflation sont toujours patents.

La Banque du Canada a relevé que la croissance avait montré des signes de reprise mais sans doute moins nets qu'attendus. "Les exportations ont été un peu plus fortes qu'on ne l'aurait cru précédemment mais demeurent décevantes et, dans l'ensemble, le redressement des investissements des entreprises se fait encore attendre", selon le communiqué de la banque centrale.

Pour le Canada, le salut de la croissance vient de son puissant voisin et premier partenaire commercial. Ainsi, la banque centrale compte sur le fait que "les États-Unis seront le chef de file dans l'accélération" de la croissance dans le monde "même si les données récentes ont été plus faibles, en raison principalement des effets des conditions météorologiques". La banque fait ainsi référence à la révision à la baisse de la croissance américaine sur le dernier trimestre 2013.

La banque a jugé opportun d'attendre les prochaines données sur l'évolution du marché de l'immobilier pour confirmer ses "attentes d'un atterrissage en douceur du marché du logement".

Autre facteur essentiel dans l'analyse de la situation économique canadienne, l'institut d'émission s'attend à une "stabilisation" de l'endettement des ménages, qui avait atteint un niveau record en fin d'année dernière.

mbr/sab/sl/bdx