NOUVELLES
05/03/2014 05:21 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Corée du Nord: l'influence de l'oncle de Kim amoindrie avant son exécution (Pentagone)

L'influence de Jang Song-Thaek, l'oncle du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, était déjà amoindrie avant son exécution en décembre et son absence devrait essentiellement se faire sentir sur le plan économique, estime le Pentagone dans un rapport dévoilé mercredi.

Dans ce rapport annuel au Congrès, le département américain de la Défense juge que l'éviction du numéro deux officieux du régime "ne devrait pas conduire à de changement majeur dans la politique de défense ou la stabilité du régime à court terme".

Jang Song-Thaek, considéré comme le mentor du jeune dirigeant nord-coréen, avait été arrêté, rapidement jugé puis exécuté le 12 décembre au cours d'une purge perçue comme le bouleversement politique le plus important en Corée du Nord depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un fin 2011.

Son influence avait décliné au cours de l'année, argue le Pentagone, selon qui "les apparitions de Jang au côté de son neveu, qui sont utilisées pour signaler l'importance d'un individu au sein du régime, avaient chuté de 50% en 2013 par rapport à 2012".

"Son absence sera sans doute sentie dans le domaine économique", parce qu'il était chargé, notamment vis-à-vis de la Chine, "d'attirer les devises étrangères et les investissements en Corée du Nord", note-t-il encore.

Alors que Pyongyang semble actuellement disposé au dialogue avec le voisin du Sud après des mois d'invectives et de gesticulations militaires, le Pentagone ne se berce pas d'illusions. "L'intention déclarée de la Corée du Nord de faire avancer son programme nucléaire et de continuer ses efforts en matière de missiles balistiques implique qu'elle finira par revenir à des actions coercitives pour atteindre ses buts", prévient-il.

mra-ddl/mdm