NOUVELLES
03/03/2014 03:13 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

France: décès du malade ayant bénéficié de la première implantation d'un coeur artificiel autonome

Le malade qui avait bénéficié de la première implantation d'un coeur artificiel autonome, conçu par la société française Carmat, est décédé dimanche, a annoncé lundi l'Hôpital européen Georges-Pompidou de Paris.

"Soixante quinze jours après l'implantation du premier coeur artificiel bioprothétique Carmat chez un homme de 76 ans souffrant d'une insuffisance cardiaque terminale, le malade est décédé le 2 mars 2014", a précisé l'hôpital dans un communiqué.

ez/alc/jeb