Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Turquie: le parlement adopte une loi sur les écoles, revers pour un rival d'Erdogan

Le parlement turc a adopté dans la nuit de vendredi à samedi une loi fermant un réseau de d'écoles privées dont beaucoup sont gérées par le mouvement d'un influent prédicateur islamique que le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan accuse de comploter contre lui.

La polémique entre M. Erdogan et le prédicateur Fethullah Gülen, qui réside aux Etats-Unis, a éclaté au grand jour en novembre lorsque le gouvernement a avancé l'idée de fermer ces écoles, qui sont une importante source de revenus pour le mouvement Hizmet de M. Gülen.

fo/plh/pt

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.