Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Yves «Colosse» Plamondon reviendra en cour un mois plus tôt que prévu

Yves "Colosse" Plamondon reviendra en cour un mois plus tôt que prévu. La Couronne a demandé à ce que l'audience soit devancée le 13 mars au palais de justice de Québec.

Le porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), Me René Verret, n'a pas voulu préciser la raison de ce changement de date. L'annonce d'un arrêt des procédures comme le souhaitait l'avocat d'Yves Plamondon n'est pas écartée, mais d'autres raisons pourraient aussi motiver cette demande.

Après 28 ans de prison, Yves « Colosse » Plamondon a retrouvé sa liberté le 23 janvier dernier en attendant la suite des procédures judiciaires. Son nouveau procès pour trois meurtres avait été fixé au 28 avril.

Yves Plamondon a toujours plaidé son innocence depuis qu'il a été déclaré coupable en 1986. En novembre dernier, la Cour d'appel du Québec a ordonné la tenue d'un nouveau procès à la lumière d'éléments de preuve qui n'avaient pas été divulgués au moment du premier procès.

Le DPCP a nommé deux procureurs pour évaluer la faisabilité de juger de nouveau Yves Plamondon 28 ans plus tard, alors qu'au moins un témoin important, André Desbiens, est décédé.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.