Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

USA: dirigeants catholiques et évangéliques réclament une loi sur l'immigration

Des dirigeants catholiques et évangéliques ont publié mercredi une lettre ouverte au Congrès des Etats-Unis pour demander aux élus de voter sans délai la réforme de la loi sur l'immigration, au nom de la "dignité humaine".

"Chaque jour, nous sommes témoins des tragédies humaines créées par le système actuel", affirme la lettre signée d'une vingtaine d'évêques catholiques et de dirigeants d'églises évangéliques.

"Notre système d'immigration ne reflète pas notre engagement à l'égard de la dignité humaine, de l'unité de la famille et du respect de la loi qui nous définit comme Américains", disent-ils.

"Nous vous demandons de trouver des solutions bipartisanes (...) pour créer des lois sur l'immigration justes et humaines", conclut la lettre.

Le texte est notamment signé du président de la commission Migration de la Conférence des évêques américains USCCB Eusebio Elizondo, de l'évêque de Brooklyn Nicholas DiMarzio et de Leith Anderson, président de l'Association nationale des Evangéliques.

Le Sénat à majorité démocrate a approuvé en juin 2013 un projet de loi ouvrant la voie à une éventuelle naturalisation pour les quelque 11 millions de sans-papiers aux Etats-Unis, souvent venus d'Amérique latine.

Mais le texte doit encore être approuvé par la Chambre des Représentants à majorité républicaine. Ceux-ci préfèrent parler de régularisation et non de naturalisation.

Le président Barack Obama avait fait de cette réforme l'une de ses grandes promesses de campagne en 2008 et 2012, recueillant plus des deux tiers du vote latino.

ff/bdx

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.