Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

United Airlines licencie 240 personnes au Canada

La compagnie américaine United Airlines licencie 240 travailleurs au Canada. Les mises à pied à venir ont été annoncées jeudi et touchent 95 postes à Toronto, 84 à Vancouver et 61 à Calgary.

La compagnie a expliqué que ces compressions étaient nécessaires afin que l'entreprise soit « plus rentable et soutenable sur le plan financier ». Les emplois iront à un sous-traitant.

United a précisé que ces licenciements, qui auront lieu dans trois mois, n'auront pas d'impact sur le nombre de vols au Canada.

Jerry Dias, le président national du syndicat Unifor, qui représente les employés touchés, a déclaré que ces mises à pied étaient inacceptables et que le transporteur devait y renoncer. « Ceci est un coup dur pour des travailleurs chevronnés qui se sont toujours acquittés de leurs fonctions en respectant les normes les plus élevées », a dit le président qui demande une rencontre immédiate avec les hauts dirigeants de United pour discuter du problème.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.