Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Sanctions contre l'Ukraine: Lavrov dénonce une tentative de "chantage"

Le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov a dénoncé jeudi les éventuelles sanctions contre des responsables des violences en Ukraine comme une tentative de "chantage".

"De tels actes ressemblent à du chantage", a déclaré M. Lavrov lors d'une conférence de presse à Bagdad, cité par dans des propos traduits du russe à l'arabe.

Les Etats-Unis ont interdit de visas environ 20 hauts cadres officiels ukrainiens qu'ils accusent d'être responsables de la répression meurtrière des manifestations de mardi à Kiev, a indiqué mercredi un diplomate américain.

Et l'Union européenne étudiait de son côté jeudi un embargo sur les armes et le matériel au service de la répression, en plus de sanctions ciblées contre les responsables des violences en Ukraine.

La violence s'est déchaînée jeudi entre forces de l'ordre et manifestants, avec au moins 25 morts à Kiev, malgré la présence d'une troïka de ministres européens venus tenter d'arrêter le bain de sang.

Les autorités sont confrontées à la contestation depuis que l'Ukraine a renoncé en novembre à un accord avec l'UE pour se tourner vers Moscou.

mah-wd/sw/vl

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.