Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Venezuela rejette les déclarations d'Obama sur la violence

Le gouvernement vénézuélien a "résolument rejeté" jeudi les déclarations du président Barack Obama qui avait jugé "inacceptable" la violence au Venezuela.

Les déclarations du président américain "constituent une nouvelle et grossière ingérence dans les affaires de notre pays avec la circonstance aggravante d'utiliser une information fausse et des affirmations sans fondement", a affirmé dans un communiqué le ministère vénézuélien des Affaires étrangères.

jm/jb/bir/jeb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.