Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Russie ne veut pas d'un pouvoir ukrainien sur lequel "on s'essuie les pieds" (Medvedev)

La Russie ne coopèrera en Ukraine qu'avec un pouvoir qui défende "les intérêts de l'Etat" et sur lequel on ne "s'essuie pas les pieds", a déclaré jeudi le Premier ministre Dmitri Medvedev.

M. Medvedev commentait l'annulation de la visite à Kiev du vice-Premier ministre Dmitri Rogozine, une réunion avec ses collègues ukrainiens ayant été annulée.

"Nous allons bien sûr poursuivre la coopération avec nos partenaires ukrainiens dans tous les domaines sur lesquels nous nous sommes mis d'accord, nous essaierons de tout faire pour réaliser ce qui leur a été promis", a déclaré M. Medvedev, selon les images de la télévision.

"Dans le même temps il faut (...) que le pouvoir en exercice en Ukraine soit légitime et efficace, qu'on ne s'essuie pas les pieds dessus comme sur une serpillière", a-t-il ajouté, devant le gouvernement.

"Le pouvoir doit se concentrer sur la défense des gens, des forces de l'ordre qui préservent les intérêts de l'Etat", a-t-il ajouté, selon les images diffusées à la télévision.

lpt/gmo/ml

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.