Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Décès du pilote tchèque Miroslav Standera, héros de la Seconde guerre mondiale

Le général de brigade tchèque Miroslav Standera, pilote de guerre en France et en Grande-Bretagne en 1939-1945 puis objet de persécutions communistes dans son pays, est décédé mercredi à l'âge de 95 ans, a annoncé jeudi la municipalité de Plzen (ouest) dont il était citoyen d'honneur.

Né le 5 octobre 1918 à Prague, Miroslav Standera était le dernier pilote de chasse tchèque vétéran de la bataille de France, selon le ministère de la Défense.

En 1939, le jeune pilote militaire a quitté la Tchécoslovaquie occupée pour combattre les nazis dans la Légion étrangère en France, puis en tant que membre de la 312e escadrille de chasse tchécoslovaque de la Royal Air Force (RAF), basée à Duxford en Grande-Bretagne.

Miroslav Standera, qui a également travaillé comme pilote instructeur, a effectué au total 1.320 heures de vol durant la Seconde guerre mondiale.

Il a regagné la Tchécoslovaquie après la libération en 1945, mais a été chassé de l'aviation peu après le putsch communiste de février 1948, comme la plupart de ses compatriotes ayant servi pendant la guerre en Grande-Bretagne.

Pour échapper à l'emprisonnement, il a réussi à émigrer pour regagner de nouveau les rangs de la RAF en Grande-Bretagne. Plus tard, il a également vécu en Bavière, en Allemagne.

Titulaire des hautes distinctions françaises dont la Légion d'honneur (grade chevalier) et la Croix de guerre, britannique et tchèque, Miroslav Standera a regagné son pays natal en 1994, cinq ans après la chute du régime totalitaire.

jma/ea

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.