Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bulgarie: un troisième suspect pour l'attentat anti-israélien de Bourgas

Le parquet bulgare a identifié une troisième personne soupçonnée d'avoir participé à un attentat anti-israélien qui avait fait six morts en juillet 2012 à Bourgas (est), a annoncé jeudi le procureur général Sotir Tsatsarov.

"Le parquet a découvert de nouveaux faits et identifié un participant direct qui n'était pas connu", a déclaré M. Tsatsarov, précisant que les suspects "sont désormais au nombre de trois".

Le 18 juillet 2012, un attentat-suicide attribué par la Bulgarie au mouvement chiite libanais Hezbollah avait visé un car de touristes israéliens. Cinq Israéliens et un chauffeur de car bulgare avaient trouvé la mort, en plus du kamikaze. 35 personnes avaient également été blessées.

Le procès initialement prévu au premier trimestre va être retardé à la lumière des nouveaux éléments recueillis, a indiqué le parquet jeudi.

Le ministère bulgare de l'Intérieur avait révélé en juillet 2013 l'identité de deux premiers complices présumés d'origine libanaise: l'Australien Meliad Ferah, 32 ans, également connu sous le nom d'Hussein Hussein, et le Canadien Hassan el Hajj Hassan, 25 ans.

Selon la presse bulgare, les deux hommes se trouveraient au Liban. "La décision de les livrer (à la Bulgarie) revient à un autre Etat", s'est contenté de déclarer jeudi M. Tsatsarov.

L'enquête sur l'attentat de Bourgas continue de buter sur l'identification de son auteur tué dans l'explosion, bien que ses empreintes digitales et ADN soient disponibles, et que son portrait robot ait été publié sur le site d'Interpol.

vs/cs/ml

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.