Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

ATP: Dubaï rêve d'une finale 100% soeurs Williams

Les organisateurs du tournoi WTA de Dubaï rêvent d'une finale 100% soeurs Williams après la qualification de Serena, N.1 mondiale, et de Venus pour les demi-finales, prévues vendredi.

Si Serena ne semble pas avoir trop de soucis à se faire face à la Française Alizé Cornet, 26e mondiale, sa soeur aînée Venus, tombée au 40e rang après une série de blessures et de forfaits, risque de souffrir face à la Danoise Caroline Wozniacki.

Jeudi en demi-finales, Serena Williams a battu la Serbe Jelena Jankovic 6-2, 6-2 après une rencontre marquée par des échanges de mots aigres-doux, comme les deux joueuses en ont déjà connus par le passé.

"D'abord, l'arbitre me dit que je servais trop vite, ensuite que je prenais le temps. Habituellement, c'est 25 secondes, et au-delà, vous devez être prête même si l'autre ne l'est pas", a commenté Jankovic à propos de l'arbitre de chaise, le Français Kadir Nouni, qui l'avait réprimandée.

A un moment donné, Serena lui aurait lancé: "Honnêtement, tu as un problème? Je voulais être sûre parce que je ne veux pas avoir de problèmes avec qui que ce soit et parce que je suis cool. Je suis désolée si quelque chose n'allait pas bien".

De son côté, sa soeur aînée a été très sérieuse face à l'Italienne Flavia Pennetta qu'elle a battue 6-3, 7-5 grâce à des coups très puissants en fond de court.

"Je prie et essaie un million de choses différentes tout le temps. Serena m'a beaucoup aidée et ma famille s'est adaptée à mon style de vie. Cela m'aide à me sentir mieux", a commenté Venus Williams, tombé au 40e rang après une série de blessures et de forfaits.

Mais l'obstacle dressé sur son chemin vendredi risque d'être un peu trop élevé. Caroline Wozniacki, N.11 mondiale, a tout simplement étrillé la Roumaine Sorana Cirstea 6-1, 6-2 jeudi.

str/sk/mhc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.