POLITIQUE
17/02/2014 06:20 EST | Actualisé 19/04/2014 05:12 EDT

Les Pétroles Irving éliminera les Wagons DOT-111 de sa flotte

ASSOCIATED PRESS
In this Aug. 8, 2012 photo, a DOT-111 rail tanker passes through Council Bluffs, Iowa. For two decades, DOT-111 rail tankers, workhorses of the American rail fleet, have been allowed to haul hazardous liquids from coast to coast even though transportation officials were aware of a dangerous design flaw that almost guarantees the car will tear open in an accident. The rail and chemical industries have committed to a safer design for new tankers, but they do not want to modify tens of thousands of existing cars. That?s despite a spike in the number of accidents. (AP Photo/Nati Harnik)

SAINT-JEAN, N.-B. - Les Pétroles Irving ont annoncé lundi que les wagons-citernes du même type que ceux impliqués dans la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, l'été dernier, seront éliminés de son parc.

L'entreprise a indiqué qu'elle convertirait son parc servant à transporter du pétrole brut pour répondre aux normes de sécurité américaines pour les citernes de modèle DOT-111 construits après le 1er octobre 2011, et se débarrasserait des vieux wagons.

Les spécifications établies par l'Association of American Railroads nécessitent que les wagons construits après cette date soient munis d'un blindage réduisant les risques de déversement en cas de déraillement. Au dire des Pétroles Irving, la conversion sera complétée en date du 30 avril.

Ces changements surviennent après que la tragédie de Lac-Mégantic eut entraîné la destruction du centre-ville, tuant du même coup 47 personnes.

Selon les enquêteurs, 60 des 63 wagons transportant du pétrole et qui ont déraillé ont déversé leur contenu en raison de dégâts à leur structure. Tous ces wagons étaient du vieux modèle de DOT-111.

Irving demandera également à ses fournisseurs de respecter les normes américaines avant la fin de l'année 2014.

«La sécurité est essentielle pour nos activités, a déclaré par voie de communiqué le président Paul Browning. En faisant ce geste volontaire par rapport à notre propre parc de wagons, nous nous attendons à établir une norme minimale pour les fournisseurs et grossistes qui expédient du brut vers nos installations, afin que ceux-ci suivent rapidement notre exemple.»

Le mois dernier, le Bureau de la sécurité des transports a fait savoir que les wagons DOT-111 utilisés pour transporter du pétrole et d'autres liquides inflammables devraient respecter des normes de protection plus importantes. De fait, le BST souligne les possibles failles sécuritaires des DOT-111 depuis les années 1990.

Ce type de wagon serait le plus utilisé par le secteur du transport pétrolier par rail.

Irving exploite la plus importante raffinerie du pays, où sont raffinés plus de 320 000 barils de pétrole par jour.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Quelques déraillements au Canada en 2013 Voyez les images