NOUVELLES
16/02/2014 04:29 EST | Actualisé 17/04/2014 05:12 EDT

JO-2014 - Nuit "satisfaisante" mais état toujours "sérieux" pour Komissarova (FFR)

La Russe Maria Komissarova, victime d'une fracture à la colonne vertébrale samedi lors d'un entraînement de skicross aux JO de Sotchi, reste dans un état "stable mais sérieux" après une nuit "satisfaisante", a annoncé la Fédération russe de freestyle (FFR) dimanche.

"Maria Komissarova reste dans un état stable mais sérieux. La nuit a été satisfaisante", a déclaré la FFR dans un communiqué.

La FFR a précisé que les médecins envisageaient "de la transporter dans une autre institution médicale" que celle de Krasnaïa Polïana, site des compétitions.

La skieuse de 23 ans était tombée dans les "vagues", une série de bosses rapprochées sur le parcours olympique de skicross de Rosa Khoutor. Elle avait ensuite été transportée d'urgence à l'hôpital de Krasnaïa Polïana, construit spécialement pour les JO, avant de subir une intervention chirurgicale avec succès samedi soir, selon le CIO.

Le président russe Vladimir Poutine a rendu visite à la skieuse, tard dans la nuit. Komissarova, originaire de Saint-Pétersbourg, attend aussi la visite de son père, selon la FFR. M. Poutine et M. Komissarov ont eu une discussion au téléphone, a expliqué la FFR.

De son côté, le CIO, par l'intermédiaire de son porte-parole, a dégagé les installations olympiques de toutes responsabilités.

"Elle s'entraînait toute seule quand l'accident est arrivé. Je ne crois pas que le format (de la compétition) ou le tracé (de la course) soient nécessairement le problème", a estimé Mark Adams.

M. Adams a indiqué que, selon les statistiques du CIO, le nombre de blessures des Jeux de Sotchi n'avait "rien d'anormal" comparé aux JO de Vancouver.

En skicross, discipline olympique depuis 2010, les concurrents dévalent à quatre ou à six une piste étroite parsemée de virages relevés, de grands sauts et de bosses.

sjw/gk/mam/ep

PLUS:hp