NOUVELLES
16/02/2014 03:44 EST | Actualisé 17/04/2014 05:12 EDT

Indonésie: recherches de sept plongeuses japonaises disparues près de Bali

Les recherches ont repris dimanche près de l'île indonésienne de Bali pour retrouver sept plongeuses japonaises qui ont disparu il y a deux jours, a indiqué un responsable du consulat du Japon.

Les secours scrutent les flots pour tenter de retrouver cinq touristes japonaises et leurs deux instructeurs --toutes des femmes-- qui n'ont pas réapparu après une plongée vendredi après-midi, au large de la petite île de Lembongan, près de Bali, a précisé Yasue Katsunobu, vice-consul général du Japon à Bali.

Le capitaine du bateau avait contacté la police après que les femmes n'avaient pas réapparu à la surface. L'embarcation était partie de Sanur, à Bali.

"Nous continuons de rechercher les sept plongeurs qui ont disparu. Pour le moment, nous n'avons aucune indication sur l'endroit où elles peuvent se trouver", a ajouté le vice-consul auprès de l'AFP.

Selon un membre de l'agence des secours de Bali, une centaine de personnes participent aux opérations: des membres de l'agence, de la police maritime et de la Marine, des pêcheurs et des instructeurs de plongées, indonésiens et japonais.

"Nous avons étendu notre zone de recherche", a déclaré à l'AFP un responsable de l'équipe de recherche, Amtarama, qui comme beaucoup d'Indonésiens n'a qu'un seul nom.

"Nous avons sept bateaux officiels, les embarcations des pêche, et un hélicoptère qui scrutent les eaux de la zone depuis tôt ce matin", a-t-il ajouté.

Les recherches se poursuivront jusqu'à la tombée de la nuit. Les conditions météo sont bonnes, contrairement à la veille, lorsque les opérations avaient dû s'interrompre pour cause de fortes pluies.

Lembongan est un spot de plongée réputé et fait partie du Triangle de corail, considéré comme l'un des plus beaux endroits au monde pour ses fonds sous-marins.

Dans un entretien au quotidien japonais Asahi Shimbun, le skipper du bateau qui devait récupérer les touristes raconte qu'il suivait les plongeuses lorsqu'une averse violente a troublé les eaux.

Il a mené son embarcation à quelques centaines de mètres d'où les touristes devaient réapparaître au moment convenu. Il les a cherchées une heure avant d'appeler les secours.

Les sept femmes étaient des plongeuses expérimentées, selon le vice-consul.

kh-ad/fmp/pt