NOUVELLES
16/02/2014 12:57 EST | Actualisé 18/04/2014 05:12 EDT

Espagne - 24e journée: Balade du Real, le trio de tête au diapason

Le Real Madrid a tranquillement joué sa partition dimanche à Getafe (0-3) pour la 24e journée du Championnat d'Espagne, s'imposant grâce à Jesé, Karim Benzema et Luka Modric pour se maintenir à hauteur du FC Barcelone et de l'Atletico en tête.

Même sans Cristiano Ronaldo, encore suspendu, le Real garde le tempo: le jeune Jesé a donné le "la" à la "Maison blanche" d'une belle frappe enroulée (5), avant que Benzema, en contre, ne double la mise d'un petit ballon entre les jambes du gardien (27). Modric a alourdi le score peu après l'heure de jeu (67).

Les hommes de Carlo Ancelotti comptent désormais 60 points, tout comme le Barça et l'"Atleti", et les trois prétendants au titre ne se quittent pas d'une semelle.

Seule leur différence de buts générale (+52) permet aux Catalans, larges vainqueurs du Rayo Vallecano samedi (6-0) de conserver la première place, devant les joueurs merengues (+44) et les "Colchoneros" (+43), qui ont pour leur part battu Valladolid (3-0).

Le suspense reste total entre ces trois clubs, appelés à disputer les huitièmes de finale aller de la Ligue des champions la semaine prochaine et la suivante. Et il faudra peut-être attendre le derby Atletico-Real début mars puis le clasico Real-Barça fin mars pour décanter la situation.

Comme ses rivaux samedi, le Real a pris l'avantage très rapidement dimanche sur la pelouse de Getafe.

Servi par Bale dès la 5e minute, Jesé a bien ouvert son pied pour trouver le petit filet opposé, validant la confiance d'Ancelotti avec son cinquième but en six matches.

- Modric récompensé -

C'était déjà trop pour Getafe, qui n'a plus gagné en Liga depuis novembre. Les banlieusards madrilènes ont timidement tenté de réagir par Adrian Colunga, parti tout seul après une erreur de Pepe, mais ce dernier a rattrapé l'attaquant et taclé proprement le ballon (23).

Aussitôt, les "Azulones" ont été punis en contre-attaque. Alerté par Di Maria, Benzema a contrôlé de la poitrine dans la surface et glissé la balle entre les jambes du gardien (27) pour son 14e but en Liga cette saison.

Jamais Getafe, 13e avant cette journée, n'a vraiment bousculé le Real, auteur d'un match tout en contrôle. Le duo Modric-Alonso continue de faire la loi en milieu de terrain, Jesé et Bale vont vite sur les ailes et la défense Sergio Ramos-Pepe est rarement prise en défaut.

Au point que l'absence de Cristiano Ronaldo, qui purgeait là le deuxième de ses trois matches de suspension, est presque passée inaperçue.

Certes, le Real aurait pu plier le match plus vite si Bale s'était montré plus précis dans la finition: le Gallois a d'abord trouvé le gardien sur une frappe du gauche (22), puis a gâché une offrande de Benzema, qui avait fixé toute la défense dans l'axe pour mieux décaler son partenaire (34).

En seconde période, Luka Modric a pour sa part été récompensé de son inlassable activité avec une jolie frappe à l'entrée de la surface qui a fini sa course au ras du poteau (67). Après quoi l'affaire était entendue et Carlo Ancelotti a fait tourner son effectif.

Avec ce succès, le Real enchaîne un 25e match officiel consécutif sans défaite depuis le clasico perdu contre le Barça fin octobre (2-1). Et avec trois équipes à égalité en tête au soir de la 24e journée, le Championnat d'Espagne reste le plus indécis depuis plus de 20 ans.

jed/dac