NOUVELLES
16/02/2014 07:14 EST | Actualisé 18/04/2014 05:12 EDT

Emirats: 8 Koweïtiens exclus de l'université pour avoir formé une association

Huit étudiants koweïtiens ont été exclus de deux universités des Emirats arabes unis pour avoir formé une union estudiantine et organisé des réunions sans autorisation, a annoncé un responsable du ministère de l'Education supérieure.

Selon le quotidien koweïtien Alrai daily, les huit étudiants sont soupçonnés de liens avec les Frères musulmans et ont été informés qu'ils étaient persona non grata aux Emirats.

Les universités de Charjah et Ajman, deux membres de la fédération des Emirats arabes unis, ont exclu les étudiants qui ont "violé les règlements internes des universités", a indiqué le responsable du ministère de l'Education supérieure, cité samedi soir par l'agence officielle WAM.

Ils ont "formé une association estudiantine sans avoir obtenu l'autorisation de l'administration dans les deux établissements, ont collecté des fonds et tenu des réunions illégales dans les dortoirs, ce qui constitue une violation des lois des Emirats", a-t-il ajouté.

Les partis politiques sont interdits aux Emirats, qui mènent une campagne de répression contre les islamistes.

Vingt Egyptiens et dix Emiratis, accusés d'avoir constitué une cellule des Frères musulmans, ont été condamnés en janvier à des peines allant jusqu'à cinq ans de prison. Les dix Emiratis font partie d'un groupe de 69 islamistes déjà condamnés le 2 juillet dernier à des peines allant de 7 à 15 ans de prison pour avoir formé une "organisation secrète" dans l'intention de "prendre le pouvoir", et pour avoir entretenu des contacts avec les Frères musulmans.

ak/at/faa