NOUVELLES
15/02/2014 03:47 EST | Actualisé 17/04/2014 05:12 EDT

Le réalisateur Diao Yinan triomphe au Festival international du film de Berlin

BERLIN - Le film «Black Coal, Thin Ice» du réalisateur chinois Diao Yinan a remporté les grands honneurs au Festival international du film de Berlin, enlevant l'Ours d'or remis au meilleur long-métrage de la compétition. Le film a également obtenu le prix du meilleur acteur, décerné à Liao Fan pour son rôle de détective enquêtant sur une série d'assassinats mystérieux survenus dans une région industrielle du nord de la Chine.

«ll est vraiment difficile de croire que ce rêve s'est réalisé — un rêve que j'ai eu depuis si longtemps et qui m'a échappé pendant une si longue période, a dit M. Diao alors qu'il acceptait la statuette. C'est merveilleux.»

M. Liao a quant à lui mentionné au jury qu'il avait célébré son 40e anniversaire, vendredi. «Il s'agit du meilleur cadeau d'anniversaire que vous pouviez me donner».

«Avant que je quitte Pékin pour venir ici, j'ai dit à ma mère que je ne rentrerais pas chez moi si je ne remportais pas le prix, a-t-il lancé à la blague. Merci beaucoup de ne pas m'avoir laissé le bec à l'eau.»

«The Grand Budapest Hotel», du réalisateur Wes Anderson, dont l'action se déroule dans une station thermale européenne avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, a hérité du grand prix du jury grâce à sa solide distribution comportant entre autres Ralph Fiennes, Bill Murray et Edward Norton.

M. Anderson a présenté son film lors de l'ouverture du festival, le 6 février, mais ne pouvait être présent pour la remise des prix, samedi.

Richard Linklater a obtenu le prix du meilleur réalisateur pour «Boyhood», une oeuvre qu'il a mis 12 ans à pondre et qui s'intéresse aux aventures d'un garçon et de sa famille alors qu'il passe de la première année du primaire à l'université.

La comédienne japonaise Haru Kuroki est repartie avec le titre de la meilleure actrice en raison de sa performance dans «The Little House» qui dépeint une histoire d'amour cachée dans le contexte de la Deuxième Guerre mondiale.

L'oeuvre gagnante de M. Diao était l'une des 20 productions chinoises en compétition cette année. L'une d'entre elles, «Blind Massage», du réalisateur Lou Ye — une adaptation d'un populaire roman se déroulant dans un centre de massages tenu par des aveugles —, a obtenu le prix de la contribution artistique pour ses prises de vue.