NOUVELLES
15/02/2014 10:22 EST | Actualisé 17/04/2014 05:12 EDT

L'échec des négociations sur la Syrie représente un "sérieux revers" (Londres) bed/jeb

L'échec des négociations à Genève entre l'opposition et le gouvernement syriens représente "un sérieux revers", a estimé samedi le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, accusant le régime de Bachar-al-Assad d'être responsable de cette impasse.

"L'impossibilité de s'entendre sur le programme des prochaines sessions de négociations (...) représente un sérieux revers en vue de trouver la paix en Syrie, et la responsabilité en incombe directement au régime d'Assad", a estimé M. Hague dans un communiqué.

bed/jeb