NOUVELLES
15/02/2014 04:29 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

La Libye depuis la révolte de février 2011

Dates-clés depuis le début, il y a trois ans, de la révolte qui a mis fin à 42 ans de règne de Mouammar Kadhafi en Libye, pays toujours divisé et qui peine à mettre fin à une période de transition chaotique.

--2011--

- 15-17 fév: Début de protestations sans précédent contre le régime de Kadhafi, violemment réprimées, notamment à Benghazi, dans l'Est. Le 19, l'armée repousse à balles réelles des manifestants dans cette 2ème ville du pays. L'insurrection s'étend.

- 19 mars: Début de l'offensive de la coalition menée par Washington, Paris et Londres, après un feu vert de l'ONU. Le 31, l'Otan prend les commandes des opérations aériennes.

- 20 oct: Kadhafi, en fuite depuis la prise de son QG à Tripoli par les rebelles en août, est tué dans le dernier assaut contre sa région d'origine, Syrte, à 360 km à l'est de Tripoli. Il est le seul dirigeant arabe à avoir été tué depuis l'éclatement du Printemps arabe.

Le 23 octobre, le Conseil national de transition (CNT), organe politique de la rébellion, proclame la "libération totale" du pays. Le conflit a fait plus de 30.000 morts (CNT).

--2012--

- 7 juil: Les Libyens votent pour la 1ère fois pour élire une Assemblée nationale, le Congrès général national (CGN). Victoire d'une coalition de petits partis libéraux. Un parti islamiste issu des Frères musulmans arrive en 2e position.

- 8 août: Le CNT remet les pouvoirs à la nouvelle Assemblée présidée par Mohamed al-Megaryef, ex-opposant.

- 11 sept: Attaque contre le consulat américain à Benghazi: quatre Américains, dont l'ambassadeur Chris Stevens, sont tués.

- 14 oct: Ali Zeidan, ex-opposant, est élu Premier ministre.

--2013--

- 28 mai: Démission du président de l'Assemblée Mohamed Megaryef après l'adoption d'une loi bannissant de la vie politique les collaborateurs de l'ex-régime. Nouri Bousahmein, un indépendant d'origine amazighe, le remplace.

- Fin juil: Début du blocage par des gardes des installations pétrolières de ports pétroliers dans l'Est.

- 10 oct: Ali Zeidan est "enlevé" pendant quelques heures par un groupe d'ex-rebelles. Depuis la chute de l'ex-régime, les autorités de transition ne parviennent pas à former une police et une armée régulières et les ex-rebelles, réunis en milices armées, comblent le vide en matière de sécurité.

- 18 oct: Le chef de la police militaire est tué par balles à Benghazi, théâtre quotidien d'attaques et d'assassinats contre l'armée et la police. Des représentations diplomatiques et des intérêts occidentaux ont été également visés par des attentats ces deux dernières années.

- 24 oct: La justice inculpe une trentaine des principaux responsables du régime de Kadhafi, dont son fils Seif al-Islam et son ex-chef de renseignements Abdallah al-Senoussi, pour la répression de la révolte de 2011.

- 23 déc: Le CGN prolonge son mandat jusqu'au 24 décembre 2014. Cette décision va donner lieu à des manifestations hostiles et la démission de députés.

--2014--

- 12 jan: Le vice-ministre de l'Industrie, Hassan Al-Droui, est tué par balle à Syrte, 1er assassinat d'un membre du gouvernement depuis la chute de Kadhafi.

- 21 jan: Les islamistes retirent leurs ministres du gouvernement, critiqué notamment sur le dossier de la sécurité.

- 14 fév: Les autorités démentent des rumeurs sur un coup d'Etat après les déclarations d'un ex-général à la retraite appelant à la suspension du Parlement et du gouvernement.

acm/bc/hj