NOUVELLES
15/02/2014 10:48 EST | Actualisé 17/04/2014 05:12 EDT

JO-2014 - Patinage de vitesse/1500 m: Brodka arrache l'or pour 3/1000e de seconde

Le Polonais Zbigniew Brodka a créé la sensation samedi en stoppant la domination néerlandaise sur les épreuves masculines de patinage de vitesse des JO-2014 avec sa victoire sur 1500 m pour seulement 3/1000e de seconde.

Brodka, 29 ans et premier champion olympique polonais en patinage de vitesse, n'était pas attendu à pareille fête.

Le 1500 m est certes sa distance de prédilection, puisqu'il a décroché trois podiums en Coupe du monde sur cette distance, dont un cet hiver, mais jamais il n'avait brillé dans un grand rendez-vous.

A Vancouver pour les JO-2010, il s'était classé 27e. Il était toutefois en progrès comme il l'avait montré lors des derniers Mondiaux-2013 avec sa 6e place sur cette même piste de l'Adler Arena.

Avec un chrono de 1 min 45 sec 6/1000e, le patineur de Lowicz qui a débuté sa carrière en short-track, la version en piste courte du patinage de vitesse, a pris le meilleur sur tout le monde.

Avec un soupçon de chance, puisque son dauphin, le Néerlandais Koen Verweij a été crédité d'un chrono de 1 min 45 sec 9/1000e.

Cette médaille d'argent pour Verweij, qui ne cachait pas sa tristesse lors de la cérémonie protocolaire, a un goût de défaite.

Même tristesse pour son compatriote Mark Tuitert, champion olympique en titre et doyen des engagés (33 ans) qui a dû se contenter de la 5e place (1:45.42).

C'est un peu moins difficile à encaisser pour les Pays-Bas qui avaient jusque là écoeuré la concurence avec des triplés sur 500 m, 5000 m et deux médailles sur 1000 m.

La domination des "Oranje" restent sans partage avec 9 médailles sur 12 chez les messieurs, 13 sur 21 au total.

La médaille de bronze est revenue au Canadien Denny Morrison, pour son deuxième podium à Sotchi après l'argent sur 1000 m.

Pour l'Américain Shani Davis, les jours se suivent et se ressemblent avec une 11e place à près d'une seconde du nouveau champion olympique.

Le double champion olympique du 1000 m (2006 et 2010), 31 ans, a eu beau troquer sa combinaison présentée "comme la plus rapide du monde" pour la version précédente, il repartira de Sotchi les mains vides.

jr/el