NOUVELLES
15/02/2014 09:11 EST | Actualisé 17/04/2014 05:12 EDT

Irak:sept membres des forces de sécurité tués dans le centre du pays samedi

BAGDAD - Selon des sources officielles qui se sont exprimées sous le couvert de l'anonymat, des attentats et des affrontements survenus en plein coeur de l'Irak ont tué sept membres des forces de sécurité en plus de faire huit blessés dans leurs rangs.

Deux officiers de police ont soutenu que deux bombes avaient été posées en bordure de route, dans la ville de Jurf al-Sakhr, samedi, afin de viser des membres de l'armée et des patrouilleurs.

La réplique n'a pas tardé à venir sous la forme de tirs d'artillerie.

Quatre policiers et trois soldats sont morts.

16 miliants auraient également perdu la vie tandis que 17 d'entre eux auraient été arrêtés. De plus, sept demeures dans lesquelles ils entreposaient des armes ont été détruites.

Une source médicale a confirmé ce bilan.

La ville où les attentats et les affrontements ont eu lieu se trouve à environ 50 kilomètres de Bagdad et il s'agit d'un ancien bastion des insurgés. Par le passé, l'endroit a déjà été le théâtre d'attaques contre les forces de sécurité.