NOUVELLES
15/02/2014 06:56 EST | Actualisé 17/04/2014 05:12 EDT

Espagne - 24e j.: du gaz lacrymogène interrompt brièvement Villarreal-Celta

Le match entre Villarreal et le Celta Vigo (0-2) a dû être interrompu un quart d'heure samedi au stade Madrigal lors de la 24e journée du Championnat d'Espagne, à cause d'un fumigène apparemment lacrymogène lancé sur la pelouse juste après le premier but des visiteurs.

La bouteille de gaz a atterri dans la surface de réparation du Celta à trois minutes de la fin du temps réglementaire (87), contraignant l'arbitre à suspendre le jeu alors que les Galiciens venaient de prendre l'avantage grâce à un but de Fabian Orellana (83).

D'après les images diffusées à la télévision, on a alors vu les spectateurs quitter la tribune, visiblement incommodés par cette fumée.

"Au début, je pensais que c'était un feu de Bengale, a expliqué Yoel, le gardien du Celta, au micro de Gol TV. Avec ce type de gaz, sur le moment les yeux et la gorge te piquent, tu t'étouffes mais après ça passe, un peu d'eau sur le visage et on peut continuer le match."

Le jeu a finalement pu reprendre quelques minutes plus tard devant des tribunes largement vidées.

Le Celta a alors doublé la mise sur un coup franc direct de Nolito (90) pour s'imposer 2-0.

Villarreal a aussitôt condamné le spectateur à l'origine de cet "incident lamentable".

"Il s'agit de quelqu'un qui a lancé (la bouteille) depuis un vomitoire et est sorti en courant du stade", a expliqué en conférence de presse Fernando Roig, président du club.

"C'est une bouteille fumigène semblable à celles utilisées par la police", a-t-il ajouté, précisant que personne n'avait apparemment été blessé.

"La police est en train de vérifier qui est cette personne et j'espère qu'on arrivera à l'identifier et qu'elle sera punie", a poursuivi le dirigeant. "Villarreal condamne absolument ce type d'acte qui ne représente pas notre public tranquille."

Le capitaine du "sous-marin jaune", Bruno Soriano, a lui aussi estimé que c'était "une chose qui n'arrive jamais (à Villarreal)".

"Je ne comprends pas ce qu'a voulu faire cette personne mais ce genre de choses ne doit pas arriver chez nous. J'espère qu'on va la retrouver et qu'elle sera punie", a-t-il dit sur Gol TV.

jed/fbx/abl