NOUVELLES
15/02/2014 08:51 EST | Actualisé 17/04/2014 05:12 EDT

En Allemagne, l'Ukrainien Boulatov exclut de demander l'asile

L'opposant ukrainien Dmytro Boulatov, arrivé à Berlin vendredi après avoir subi des sévices dans son pays, a exclu samedi de demander l'asile à quelque pays que ce soit et réaffirmé son intention de rentrer en Ukraine.

"Je ne vais pas déposer de demande (d'asile) dans aucun pays", a assuré M. Boulatov au cours d'une conférence de presse dans la capitale allemande.

"Je souhaite dans tous les cas rentrer en Ukraine", a-t-il insisté. "Nous allons poursuivre la résistance et le mouvement de protestation", a-t-il ajouté.

M. Boulatov est arrivé vendredi en provenance de Lituanie où il était soigné depuis le début du mois après avoir été torturé dans son pays, selon ses affirmations.

Le cas de cet opposant, enlevé, selon son récit, le 22 janvier et relâché dans une forêt le 30, est devenu emblématique de la répression du régime ukrainien.

L'affaire Boulatov intervient après d'autres passages à tabac et enlèvements d'opposants, dont un mortel, survenus au cours du mouvement de contestation sans précédent qui secoue l'Ukraine depuis plus de deux mois.

Dmytro Boulatov est l'un des leaders d'Automaïdan, mouvement de manifestants en voiture, qui avait organisé plusieurs actions spectaculaires devant la résidence du chef de l'Etat près de Kiev.

mk-yap/sym