NOUVELLES
15/02/2014 02:08 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

Chine: rencontre entre John Kerry et des blogueurs

Des blogueurs chinois ont demandé samedi à Pékin au secrétaire d'Etat américain, John Kerry, d'intervenir en faveur des droits et des libertés en Chine, se disant victimes de harcèlement et d'emprisonnement.

Au cours d'une entrevue de 40 minutes avec M. Kerry, à l'initiative de l'ambassade des Etats-Unis à Pékin, l'un des blogueurs, Zhang Jialong, a accusé des entreprises américaines d'aider la Chine à bloquer l'accès aux réseaux sociaux, tel que Twitter, et à internet en général et a demandé aux Etats-Unis d'apporter leur soutien aux "Chinois qui aspirent à la liberté".

Ma Xiaolin, un ancien journaliste de l'agence officielle Chine Nouvelle, s'est plaint de son côté des restrictions d'usage d'internet et a demandé à M. Kerry d'user de son influence pour les faire lever.

Les autorités chinoises ont mis en place une censure très perfectionnée de l'internet en Chine et contrôlent étroitement la communauté des centaines de millions d'internautes --la première du monde-- pour éviter l'organisation de la dissidence. Twitter, YouTube ou Facebook sont interdits dans le pays.

Ces derniers mois, les interpellations de blogueurs contestataires ou de militants politiques se sont multipliées en Chine.

L'an dernier, Charles Xue, un investisseur sino-américain et blogueur réputé pour son ton frondeur, avait ainsi été arrêté, accusé d'avoir sollicité les services d'une prostituée.

jkb/mf/pt