NOUVELLES
15/02/2014 08:28 EST | Actualisé 17/04/2014 05:12 EDT

Budget: le CPQ veut un retour à l'équilibre et un meilleur contrôle des dépenses

MONTRÉAL - Le Conseil du patronat du Québec (CPQ) estime qu’il est important d'avoir un portrait des finances publiques avant le déclenchement d’élections générales au Québec.

La première ministre Pauline Marois a donc répondu positivement à cet appel, en annonçant vendredi que le budget sera déposé jeudi prochain, le 20 février.

Selon la vice-présidente de la recherche et économiste en chef du CPQ, Norma Kozhaya, il faudrait que ce budget soit le plus «transparent et fidèle possible».

Le CPQ, qui fera part dimanche de ses revendications en lien avec ce budget, avait été «grandement déçu» de la mise à jour économique de novembre dernier. Le ministre des Finances Nicolas Marceau avait alors indiqué que le Québec enregistrait un déficit de 2,5 milliards $, éliminant ainsi toute possibilité de retrouver l'équilibre budgétaire.

Selon Mme Kozhaya, ce n’est pas seulement la conjoncture économique qui est à l’origine de ce déficit. Elle croit qu’il y a un problème structurel et que le gouvernement doit s’y attaquer, notamment par un meilleur contrôle des dépenses.

Le CPQ a accueilli favorablement le récent budget fédéral qui a mis le cap sur le retour à l'équilibre budgétaire.