NOUVELLES
14/02/2014 02:18 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

Yves Hamelin se rappelle des exploits de Gaétan Boucher à Sarajevo

SOTCHI, Russie - Yves Hamelin se rappelle davantage des exploits de Gaétan Boucher aux Jeux de Sarajevo que du souper romantique qu'il a eu avec son amoureuse, celle qui est toujours son épouse, au cours de la journée de la Saint-Valentin, il y a 30 ans.

«J'ai des souvenirs très vifs de ça. J'étais rivé devant mon téléviseur, comme monsieur et madame tout-le-monde», a évoqué aux Jeux de Sotchi, vendredi, le directeur national du programme de patinage de vitesse courte piste.

Le 14 février 1984, Boucher gagnait sa première médaille d'or olympique en patinage de vitesse longue piste aux Jeux de Sarajevo. Il allait en ajouter une d'or, en plus d'une autre de bronze à ces jeux, pour porter son total à quatre médailles olympiques (2-1-1) — un sommet au pays à l'époque.

«Gaétan Boucher a été un pionnier du sport au Canada, une source d'inspiration pour les générations suivantes de patineurs, jusqu'à aujourd'hui, et le père spirituel de plusieurs médaillés olympiques. Demandez à Olivier Jean, dans notre équipe de courte piste, si les exploits de Gaétan Boucher l'ont marqué dans son enfance.»

Hamelin ajoute que Boucher a fait réaliser aux patineurs canadiens qu'ils pouvaient rivaliser avec les meilleurs au monde, en utilisant une recette semblable à la sienne.

«Son sens de l'engagement et ses méthodes avant-gardistes d'entraînement ont marqué un tournant pour le patinage de vitesse au Canada, a argué le père de Charles et de François Hamelin. Il y avait des athlètes exceptionnels à l'époque sur la scène internationale, l'Américain Eric Hayden entre autres, et Gaétan était un de ceux-là.

«Il cherchait toujours à repousser ses limites. Ce désir venait de lui avant tout, et c'est tout à son honneur.»

Hamelin apprécie la chance qu'il a depuis un an de côtoyer Boucher au sein du comité de la haute performance en courte piste. À Sotchi, Boucher oeuvre comme analyste à Ici Radio-Canada télé pour les compétitions de longue piste.