NOUVELLES
14/02/2014 12:51 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

Toyota rappelle plus de 260.000 véhicules aux Etats-Unis, dont des Lexus

Deux jours après un rappel massif de Prius, le constructeur japonais Toyota va rappeler 261.114 véhicules aux Etats-Unis, dont certains de sa marque de luxe Lexus, pour un problème lié au système de freinage.

Les voitures concernées sont un modèle de sa gamme Lexus, le RX350, son camion Tacoma, modèles fabriqués entre 2012 et 2013, ainsi que son 4X4 Rav 4 fabriqué en 2012, précise l'autorité américaine de sécurité routière (NHTSA), dans un communiqué.

Le mécanisme de déclenchement du système de freinage des véhicules concernés rencontre de la résistance, ce qui enclenche les voyants d'alarme, dont ceux du système de freinage ABS ou encore du contrôle de stabilité du véhicule (VSC).

"Si ceci arrive, ces systèmes se mettent à l'arrêt (...) et cela augmente les risques d'accidents", est-il indiqué.

Toyota et ses concessionnaires vont actualiser gratuitement le logiciel de contrôle de ce module, est-il ajouté.

Le constructeur nippon, dont l'image de fiabilité a été écornée aux Etats-Unis, a procédé à un rappel de 1,9 million de Prius dans le monde entier mercredi, en raison d'un problème lié au système hybride qui peut engendrer l'arrêt du véhicule. Ce rappel concernait 700.000 véhicules aux Etats-Unis.

Toyota a connu une crise majeure à la fin 2009 et au début 2010 lorsqu'il avait dû rappeler en urgence près de 9 millions de voitures dans le monde, notamment aux Etats-Unis, à cause de problèmes de pédales d'accélération pouvant rester bloquées en position enfoncée ou de frein réagissant tardivement.

Le constructeur est désormais extrêmement prudent et rappelle par vagues des voitures par centaines de milliers, voire millions, lorsqu'un problème, même minime, se fait jour.

lo/sl/bdx

TOYOTA MOTOR