NOUVELLES
14/02/2014 04:32 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Tempête hivernale: bref répit entre deux systèmes dans l'est du Québec

MONTRÉAL - Les Québécois de l'est de la province ne doivent pas ranger leur pelle bien loin puisque une seconde tempête de neige devrait balayer l'est de la Gaspésie et la Basse-Côte-Nord à compter de la nuit de samedi à dimanche.

Déjà, des accumulations de neige allant de 30 à 45 centimètres ont été enregistrées vendredi en fin d'après-midi entre Mont-Joli et Gaspé.

Les prévisions d'Environnement Canada annonçaient encore entre cinq et 15 centimètres de neige supplémentaires au cours de la soirée et de la nuit dans ces mêmes régions.

Les vents, qui ont causé de la poudrerie tout au long de la journée, ont finalement commencé à perdre de leur l'intensité en début de soirée.

Plus tôt, la visibilité nulle avait entraîné d'importantes fermetures de routes dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Côte-Nord.

La route 132, dans le Bas-Saint-Laurent, a été fermée en plusieurs endroits en raison des conditions routières qualifiées d'exécrables par la Sûreté du Québec. En début d'après-midi, elle avait été fermée entre Lévis, sur la rive sud de Québec, et Gaspé. La situation s'était nettement améliorée en début de soirée, mais la route 132 demeurait fermée entre Mont-Joli, dans le Bas-Saint-Laurent, et un peu passé Sainte-Anne-des-Monts, en Haute-Gaspésie.

Sur l'autre rive du fleuve Saint-Laurent, la route 138 a été rouverte entre Les Bergeronnes et Les Escoumins, ainsi qu'entre Mingan et Havre-Saint-Pierre.

Les conditions routières ont forcé le transporteur Orléans Express à annuler plusieurs trajets en autocar. En début de soirée, les départs de Rimouski vers Carleton et Gaspé étaient toujours annulés.

La météo peu clémente a aussi eu des répercussions sur le programme du grand prix de motoneige de Valcourt, en Estrie, qui s'ouvrait ce vendredi pour tout le week-end. Les organisateurs de la 32e présentation de l'événement ont maintenu les courses de snocross, mais celle motoneige a été annulée, les bolides pouvant atteindre des vitesses supérieures à 160 kilomètres/heure ne pouvant s'exécuter dans une visibilité nulle.